Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 18:09
quand on est malade, on est malade, ça  s'appelle une lapalissade.
On n'est même pas cap... de rien... on a envie de pas grand-chose, et ... on passe la journée, au mieux, à somnoler; au pire, à somnambuler, à moins que ce ne soit l'inverse... on ne sent ni les heures, ni même sa propre peau. On a chaud, on a froid. On s'endort d'un coup et puis on se réveille trois heures après. Une gastro de rien du tout et voilà, il n'y a plus d'abonné au numéro... Il n'y a plus qu'un abruti au bout du fil, ahuri par la fièvre ou les comprimés, par les microbes qui grignotent le cerveau ou d'autres trucs à l'intérieur.
Oui c'est ça un abrutissement un ahurissement - comme n'être plus qu'un corps et rien d'autre.
Etre malade ça ressemble à une lapalissade : ça n'avance pas. c'est tout pareil. c'est comme ça. c'est tout. On va pas en faire une maladie.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

brigitte giraud 24/03/2010 23:53


Trop souvent malade tu es zineb, à un moment si ça continue, faudra que ça cesse !
je te cajole.


mobilhome 25/03/2010 15:22


on achève bien les chevaux, pourquoi pas moi ?


kairouani 24/03/2010 20:53


ça c'est de la masturbation de cerveau.arrête tuvas te rendre malade..


mobilhome 25/03/2010 15:22


ha ha ! ça n'a rien de jouissif en plus !


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche