Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 13:34

Le soleil fait une grosse tache blanche sur le marbre. Deux petites filles sont assises à même le sol, sur cette tache précisément. Jambes tendues, bras écartés, dos rond, l'heure est à la paresse. Les yeux à demi clos, elles semblent rêvasser ou réfléchir doucement. Devant elles une baie vitrée est légèrement ouverte sur un jardin de petite taille, au gazon épais, très vert.

Dans leur dos, le salon, avec une table à manger en bois, des tapis orientaux, quelques toiles au mur, discrètes. Contre un des murs de crépi blanc, un piano en bois lui aussi, plutôt clair. Ses touches dansent sous les doigts de la mère des fillettes. Elle pense, un peu triste, en laissant ses mains jouer cet air qu'elles connaissent bien. C'est une valse de Chopin, la numéro 7. Un air délicat, à peine mélancolique.
Cette scène durera longtemps.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Blablateries
commenter cet article

commentaires

fransua 27/08/2010 14:57


on sent l'ambiance feutrée et sans auciun doute cossue mais pourquoi la vlase va durer longtemps ?


Du mobilhome 27/08/2010 15:06



Bonjour Fransua. La scène durera longtemps dans le souvenir. Elle est figée dans un instant, le temps de quelques morceaux de piano, mais est appelée à durer dans la mémoire, consciente ou pas, -
d'une des fillettes ? de leur mère ? d'une quatrième personne qui assiste et raconte ?



dominique boudou 24/08/2010 13:57


Je pense à un tableau de Renoir avec ses demi-teintes.


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche