Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 11:37

On marche sur des planches mal assemblées. On marche et de nos poches tombent les rêves, les noms, les souvenirs et les crayons ikéa. Qui dégringolent dans les interstices, qu'on ne ramassera pas.

En temps de sécheresse dans les campagnes charentaises la terre se fissure et on dit : "c'est pas le moment d'échapper ton couteau".

Mais on n'échappe rien, nous, au mieux on s'échappe quand on peut... c'est la grammaire qui le veut.

Ce sont les choses qui s'échappent. Les objets qui tombent (ça c'est la science).

Et comme des alpinistes désespérés on grimpe et sous nos pieds les cailloux se carapatent. Ca fait des éboulis des éboulements. On jette un oeil par-dessus, au risque que le ventre tourne, que la tête bourdonne, mieux vaut regarder vers l'avant, disent-ils. Mais on jette un oeil quand même et on voit tout ce qu'on a perdu, à tous les étages. Sous nos pieds la chute. Derrière nous le loin qui se creuse, et on halète, mais on continue de grimper. Parfois plus lentement. C'est ça, ou tomber aussi comme un petit caillou. Comme une pierre...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Blablateries
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 08/06/2011 21:25


On croit que tout se perd mais quelquefois les cailloux, les pierres de l'effondrement tombent dans une poche.
Un jour, tout se construit autrement...
Baisers


Jean-Kik 06/06/2011 14:16


En levant la tête tu verras le premier de cordée, il est agile comme un caribou, il te fait signe, il te soutient...


DEB 05/06/2011 19:48


Mais qu'est-ce que tu as contre les petits crayons Ikéa, Z. ? Sont très bien... On peut même écrire des livres avec...


Du mobilhome 05/06/2011 23:29



j'ai rien contre ! sauf que comme les élastiques pour les cheveux, l'objet petit a, mes illusions, mes briquets et un certain nombre d'autres choses, je les perds systématiquement....



Nounedeb 05/06/2011 17:41


Salut, Mobilhome. Un jour on ne grimpe plus, on marche à plat, de sa démarche pesante, ou dansante. On peut même faire la pose, on n'a presque plus peur de tomber. On s'aperçoit que ce qu'on
croyait perdu n'a pas cessé de nous nourrir. Bonne soirée à toi.


Du mobilhome 05/06/2011 23:26



Peut-être bien, que ça nous nourrit... même si c'est parfois bien amer. Mais bon, j'ai quand même envie de te dire merci... et à demain, pour de nouvelles aventures girondines !



Brigitte Giraud 05/06/2011 11:59


C'est ça oui. Un arrêt sur image qui ne peut pas durer, mais qui dure.


Du mobilhome 05/06/2011 23:25



ou qui recommence...



Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche