Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 09:05

Raconter un rêve furieux, un rêve fumeux, qui n'en finit pas de se mordre la queue, sombre et violet, violent parfois. Comment se le remémorer, d'abord, dans sa structure fuyante, dans son désordre spongieux, sans retomber dans la spirale du flou, dans le flou de la spirale ?

Raconter un rêve cotonneux, chamalloweux, des gouttelettes d'eau tiède parmi les roches et les lianes, du désir, du soleil et son ombre, un amour toujours perdu, avec un regard tendre, des yeux noirs profonds et caressants, et la cascade, l'eau sur les jambes, dans le dos, le temps qui coule comme un caramel mou, le temps remonté aux sources de la rivière, l'enfance l'eau claire et la forêt rayonnante ?

Raconter ces images qui n'en sont pas, ces histoires qui n'en sont pas, les résumer n'est pas possible, seulement des sensations - des illusions de sensation pourtant si forte, si vraie. Calquer, étirer, cette temporalité, ce degré de vérité, dans la réalité, n'est pas pensable. Juste les sentir, par éclairs, entre le début et la fin d'une seconde de l'horloge, flash d'une vie rêvée, d'une approximation qui sonne juste...

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Blablateries
commenter cet article

commentaires

brigitte giraud 24/06/2010 01:46


Une sensation dans un rêve vaut l'éprouvé dans la réalité.
je fais un cauchemar. Je me réveille en sursaut : j'ai peur, je suis poursuivie. La scène est fausse, mais ma peur est vraie ! Mieux vaut un rêve alangui, on ne connait pas exactement ce qui se
passe, mais less contours sont là, cotonneux, une douceur étarnge, douceur quand même.


Pascale la Tricotineuse 24/06/2010 00:18


un rêve éveillé ton texte ! sensations sur le fil du coton, mélangées à l'imaginaire, j'aime ce texte qui nous emporte au pays des songes ! bonne nuit... en rêves cotoneux


dominique boudou 23/06/2010 11:15


Freud conseillait à ses patients d'écrire leurs rêves. Et des significations, souvent sexuelles mais pas que, pouvaient apparaître. Mais le monde extérieur s'invite dans les rêves, par ses
interactions sénesthésiques et kinesthésiques.
Compliqué, tout ça.


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche