Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 19:17

s'approprier

se désapproprier

s'approuver

se désapprouver

se réapproprier

se contredire

les idées pas très claires là tout de suite

s'écharper

se paradoxaliser

s'entrappartenir

s'expatrier

se languir

faire des cauchemars

manger des tortillas juste pour les entendre craquer à l'intérieur de l'oreille

chercher l'inspiration

écouter des musiques bizarres

n'aimer que des films bizarres

chercher les mots, en trouver d'autres

lire Moravagine

les pensées comme des auto-tamponneuses

attraper la queue de Mickey

tirer sur sa cigarettes

louper la piscine

louper beaucoup peut-être et puis tomber sur

renverser la poubelle

renverser la boîte de café dans la gamelle du chien qui n'est plus d'eau mais de café

jeter les déchets par-dessus le balcon de toutes ses forces dans le froid et avoir chaud

se faire Ikéa

s'optimistiquer

écouter Chet Baker

ne pas oublier la clé pour Brigitte et une bouteille pour Fred

se prendre une griffe

se prendre un vent

se prendre une miurge

se prendre pour la Joconde

zapper

sans allumer la télé

se prendre une patte et un coup de langue

reporter tout à demain

ou à la saint-glin-glin

bientôt Noël

il a neigé à Pompignac

il a gelé à Pompignac

et louper Romain Duris

louper pas mal de choses en fait

aimer le nombre

se regarder le nombril

se laver les cheveux

être une fille

être la petite dernière

découvrir son ascendant

ignorer son ascendance

LAPSUS

c'était descendance que je voulais dire, pardon papa, pardon maman

pardon mes quatre enfants pardon la nounou

pardon le toutou

qui s'énerve ? oh...

arrêter là peut-être ?

cultiver l'absurde

s'approprier l'absurde

accepter de ne pas tout comprendre

de ne pas chercher à comprendre

qu'on ne comprend jamais rien

que les mots ne veulent rien

dire

les non-dupes errent

sur la plage

elle guette

les sons bizarres c'est parfait

s'arrêter là peut-être ?

l'addiction

les mots qui reviennent et s'échangent comme des bâillements et comme des purs hasards

les mots qui s'échangent comme des gifles comme des virus et viennent de droite et de gauche comme la grippe

en perdent leur sens se rechargent d'autres sens et partent dans tous les sens

s'arrêter là, oui.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Listes
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 04/12/2010 20:35


Salut du mobilhome. Une longue glissade très réussie. Bon weekend. :}


krismalo 03/12/2010 22:52


Quelle écriture,bravo j'ai bien apprécié ce texte!
krismalo


Du mobilhome 04/12/2010 12:04



Merci Krismalo, ça me touche. Bonne journée sous la neige ?



dominique boudou 03/12/2010 21:42


Voilà un instant qui s'installe dans la durée, non ? Faudra que je relise Moravagine.


Du mobilhome 04/12/2010 12:06



c'est le privilège de la pensée. Voyager sans bouger, éprouver la durée (la dureté) du monde, en 3 minutes top chrono...



Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche