Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 18:30

Sur les planches on cherche la chose.
Trouver un personnage, un ton, une épaisseur, va se concentrer dans la recherche de cette quête de la chose.

La voir, la regarder, écouter en soi ce qu'elle va jeter comme son, comme ondes ou comme trouble. Se laisser séduire par " ça " qui, aussitôt trouvé, redisparaît et derrière quoi il faut se remettre à courir ou à fouiller.

Soi-même disparaître bien sûr à la faveur de la chose. S'oublier, se vider comme on se lave de ce qui nous occupait, nous perturbait. Il faut être pur et poreux, pour recevoir.

Loucher, parfois, ou au contraire élancer son regard le plus loin. Se tortiller, au risque de se déchirer un mollet, ou laisser flotter ses mains ouvertes. Défroncer le sourcil ou bien l'écraser, lâcher ses cheveux, ses poumons, entrouvrir les lèvres.

Drôle de rituel, trouverons-nous peut-être. Un brin bizarroïde ou mystico-dingo. Pourtant ça fonctionne. La chose, c'est elle, qui va nous porter, nous remplir, nous déplacer. Il faut savoir lui faire confiance et être sa chose, à la chose.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans on planche !
commenter cet article

commentaires

dominique boudou 06/11/2010 14:25


La chose nous porte même quand on n'est pas porté dessus. C'est tout l'intérêt de la chose, du reste !


DEB 04/11/2010 22:34


La chose ! Ouais, ça me botte, ça, la chose... Ce truc qui est là, qui fait que ça le fait... Comment on appelle ça ? La chose ! Oui, c'est bien, la chose !


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche