Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 13:16

J'aime cette notion d'écran en psychanalyse. Je trouve le mot tellement bien choisi.
Un écran, pour des projections, du fantasme qui se trouve un tissu blanc pour y poser une forme, qui va s'incarner dans quelque chose ou quelqu'un. Du désir qui trouve son écran en un objet ou une personne. Qui s'incarne et puis s'en va, s'il est assouvi ou vite oublié - ou qui s'incarne et s'incarne encore plus, quand il ne l'est pas. Et tourne, du fantasme à l'idée fixe - à l'image fixe. Fixée dans la tête, "derrière l'oeil", et qu'on voit alors partout. Dans tous les espaces, les temps et jusque dans les rêves.

Qui masque tout le reste. Qui recouvre les autres espaces et les autres temps.
Qui se substitue aux autres sensations, jusqu'à couper l'appétit, jusqu'à énergiser au possible, jusqu'à créer des capacités, des incapacités.
Se découvre-t-on, dans ce désir ? ou se recouvre-t-on ?

de ce tissu blanc qui s'est colorisé, animé, humanisé ? sur lequel dansent des ombres chinoises, pleines d'odeurs, de saveurs, de vibrations. De cet écran de chair et d'entrailles. De cette illusion fantastique, suprême.

Car l'esprit est très fort, l'inconscient plus encore.

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Blablateries
commenter cet article

commentaires

dominique boudou 14/09/2010 22:09


Oh ! C'est un écran bien poreux. Et il est multiple. On ne peut le baisser ou le relever à sa guise car il nous échappe... dans les lapsus par exemple ou dans les actes manqués. La psychanalyse
n'est pas une science ni une philosophie ni même une anthropologie à moins qu'elle soit tout cela et d'autres choses encore. Mais bon, je vais pas et ne peux pas faire un cours. Je n'ai que mon
expérience de la chose, vingt ans...


C comme Corinne 14/09/2010 20:26


oh analyse intéressante ! pour moi l'écran aurait été le rideau baissé qui arrêtait le fantasme pour nous permettre de nous coller à la réalité et puis on ouvre le rideau et le fantasme est là
enveloppant tout l'espace, une braise dans la nuit.


Du mobilhome 16/09/2010 09:31



dans la nuit venteuse... tellement venteuse que le rideau s'ouvre tout seul ! et grand



Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche