Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 20:53

C'est drôle comme tout sentiment porte en soi son contraire. Non ?

Un cliché à la rescousse : la médaille - et son revers.

Je crois que par-dessus les odeurs, les paysages, les calins, l'éphémère, le pain saucé, l'appartement des grands-parents et autres éléments du Paradis perdu, ce qui me manque le plus de l'enfance, ce sont ces sentiments absolus : la joie folle et entière, celle qui fait trépigner, sauter, crier, ouvrir grand les yeux, par exemple. L'impatience qui dévore, compter les jours, les nuits, les repas, les heures, avant de prendre l'avion, ou à l'attente de Noël. L'excitation des grands jours, le bonheur, les nuages et jusqu'à la sensation de l'espace, pleine et entière.

Je nous ("les grandes personnes") sens vieux et aigris. Durs à la détente, durs à la joie, durs à l'attente. A jouir de nos résidus d'espoir ou de petites fenêtre ouvertes au vent. De meurtrières à travers lesquelles on lance un oeil toujours méfiant. Du petit moment de folie où l'on enlève précautionneusement ses chaussures, où l'on s'accorde un peu de sable sous les pieds en prenant bien garde à ne pas mouiller le bas du pantalon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Blablateries
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 21/12/2011 22:38

ce qui manque aux adultes, c'est l'innocence et l'ignorance de la rudesse de la vie, mais aussi la peur du ridicule quand on est pris en "délit" d'enfance. Dans des moments ou des lieux ou les gens
osent laisser cette part d'enfance s'exprimer, je crois que beaucoup d'adultes en sont heureusement capables.
Impression du soir d'une journée consacrée à l'enfance actuelle de vieux adultes (mes cousins et moi), une rencontre agréable au repas du midi suivie d'une séance magie au cinéma avec Hugo Cabret
en 3D
belle fin de soirée

JeanKik 21/12/2011 21:39

C'est peut-être ce qu'on appelle l'insouciance ?

Brigitte Giraud 21/12/2011 21:33

Est-ce l'âge venant qui fait ça ? Non, non c'est pas ça ! plutôt une capacité à s'étourdir que l'on reçoit à la naissance. Une faculté à être dans la sidération, à vouloir encore et encore... Je
regardais les gens ce soir sous les paillettes de la ville, combien y en a-t-il qui brillent dedans ET dehors, le désir à presque le toucher ?

Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche