Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 00:51

inception-poster.jpeg

 

 

Prononcé à la française, inception rime avec déception...

Ce film sorti en juillet et toujours en salles aujourd"hui vu sa popularité est d'une longueur affligeante.

Quand on n'est pas amateur d'effets spéciaux, on a l'impression que le film se résume en 3 ou 4 scènes tournent en boucle dans une alternance qui dure des heures...

L'ambition démesurée aidée par des dialogues complexes, des néologismes pseudo-psychanalytiques, différents niveaux de réalité, de rêves, de rêves dans des rêves (la mise en abyme atteint un 4e degré), de réalité dans des rêves, de rêves dans la réalité dans le rêve d'x dans le rêve d'y...., des bruits assourdissants, cachent finalement un scénario pas si impressionnant voire basique, que n'aident pas des premiers rôles complètements plats - lesquels bloquent toute éventuelle tentative de charge émotionnelle (Leonardo Di Caprio décidément depuis Titanic n'arrive pas à me convaincre, et de Marion Cotillard j'ai l'impression qu'avec le temps elle perd toute authenticité au profit d'une simple présence plastique).

Allez, tout n'est pas à jeter dans Inception : la jeune Ellen Page, elle, est savoureuse et spontanée. Et tout de même certains effets spéciaux sont épatants : des paysages apocalyptiques de falaises-gratte-ciel en ruine ou ces images où Paris se plie en deux.

 


0004673_aff_001_med.jpg

MAIS MAIS MAIS : l'idée jouer avec les rêves est déjà dans un film qui voit bien moins grand et se contente de jolis décors en carton : La Science des rêves, de Michel Gondry (2006).
Ca, c'est un petit chef-d'oeuvre. Les acteurs sont parfaits ! Gael Garcia Bernal (mon choucho
  u), Charlotte Gainsbourg, Alain Chabat, sont vraiment chouettes et j'ai le souvenir de m'être régalée dès les   premières secondes du générique. D'ailleurs, m'en vais le revoir, sur mon petit écran, pour me le remettre dans la tête - mon passage à l'UGC aura au moins servi à ça (mais aussi à gagner deux places pour l'avant-première de Mon pote demain)


Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

brigitte giraud 12/11/2010 02:51


L'affiche du 1er me dit rien qui vaille ! ce que tu en dis me laisse croire que j'ai le nez creux (creux ou fin ?), je rajoute "et fin". Celle du second, en revanche, est pour moi plus alléchante,
oui, oui, beaucoup plus, et le titre itou.
Quand à "Mon pote", le titre est bof ! mais il peut cacher une merveille. C'est le genre de titre à ça.
Baisers Zineb, tu me diras.


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche