Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 19:29

 

 

Thiefaine_2011.jpg

 

 

Belle découverte que ce HFT. (il était temps, me direz-vous)

- Un vrai écrivain.Avec des textes fous de beauté, poésie crue.  - Un vrai musicien - Un vrai interprète. Un timbre incroyable, unique, des intonations profondes qui ne peuvent pas laisser indifférent, et une diction remarquable, aussi. - Un vrai artiste au sens où il innove, et dans la durée. Ses chansons ne se ressemblent pas - mais toutes elles lui ressemblent. Et puis, avec cette discographie, il y a de quoi découvrir...

 

Au fait, "l'amour, de l'art ou du cochon ?"

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qu'importe 27/07/2011 12:05


H.F. Thiéfaine... Ayant marié un Jurassien je ne pouvais y échapper, et sans corps défendant me suis laissée happer! Son phrasé, son monde cataclysmique, sporadique,nostalgique, emblématique et
souvent sympathique me laisse souvent pantoise, je décrypte le message pas toujours clair à la première lecture, j'adore "la rue des morts" parce que l'on s'y retrouve tous au propre comme au
figuré... je l'ai adoré en concert pour ce côté intime, cette façon et cette faconde qu'il affecte... et pour répondre à ta question : Le lard se reconnait dans le cochon et l'amour est dans tous
les ports.


Du mobilhome 27/07/2011 21:28



oh ! voilà une fan ! c'est vrai que ce n'est pas étonnant qu'il soit comparé à un Ferré ou un Gainsbourg.



dominique boudou 26/07/2011 23:10


L'amour, au final, c'est toujours du cochon !


Du mobilhome 27/07/2011 21:29



... et, dans le cochon....



Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche