Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 11:38

Il y a le mythe du voyageur, du bourlingueur, du routard sac au dos, à vélo, en train, mobylette ou en stop qui va de pays en pays, salue les peuples et les aéroports, ne s'arrête que pour mieux repartir.
 

 

Et il y a l'autre, celui qui a trop de bagages, ralenti dans son périple, alourdi de nostalgie, de langueur ou de ses souvenirs.

Celui-ci avance et regarde en arrière. Ce n'est pas faute de mettre un pied devant l'autre ou de lever le pouce. Il est empêché par le poids de ce qu'il trimballe. Il voudrait justement oublier, ouvrir les yeux aux routes déroulées sous ses pas. Mais ses épaules sont rentrées, et le brouhaha de ses voix intérieures couvre les sons nouveaux des rues, des pays neufs. Il ne se repose pas quand il dort : il refait le voyage dans l'autre sens. Il va loin, très loin derrière lui, et au petit matin ne peut que sombrer dans la fatigue. Ses malles pèsent, démesurées. Il n'a pas pu les perdre, il aurait voulu qu'on lui vole, mais elles lui sont accrochées comme une continuité de son corps.

Une langue entendue lui en rappelle une autre.

Un soleil qui se couche lui arrache une larme.

Un visage inconnu porte ceux qu'il a quittés.

Les traits, comme une matrice.

Le temps, comme une machine déglinguée, branchée à l'envers.

Les avenirs comme un passé éternel.

Toujours perdu, et qui résonne, fantôme en colère.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Du mobilhome - dans Blablateries
commenter cet article

commentaires

C comme corinne 01/11/2010 08:05


ton texte est une esquisse, un portait croqué das le vrai. Une carte postale où j'ai vu de suite quelques signatures possibles...
Te lire et te découvrir est un tel plaisir !


Du mobilhome 01/11/2010 21:38



mais c'est qu'elle va me faire rougir !!! merci beaucoup Corinne. J'ai partagé ta page sur mon facebook (celle avec le poème de Cendrars, superbe) à très vite j'espère



Pascale la Tricotineuse 31/10/2010 23:10


ça me cause cette histoire ... ça me rappelle quand... (mdr) j'adore tes images de bagages qu'on se traîne sur le dos sans qu'on parvienne à se les faire voler... pourtant il ya de gros bagages
dont ne ne voudrais pas me séparer pour rien au monde même s'ils gênent mon avancée vers l'avenir !! merci Zineb pour ce bon moment de réflexion ! (ps quand et où le prochain spectacle "scènes de
ménage" près du médoc ???) amicalement


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche