Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 08:00

Le défi de cette quinzaine vient de Brigitte : Es-tu au clair de ta lune. Elle développe comment faire pour se débrouiller avec le brouillard de la vie parfois tellement injuste et être au clair de soi-même, au clair de ta lune, mon ami Pierrot... Comment résister ?

Bon, faut se lancer !

 

 

Tout est toujours de sa faute, à la lune, moi je dis.
Les marées, les poissons qui vont et viennent et font pipi, les loups-garous, les vampires qui croquent, les chemins qui s'éclairent et qui disparaissent, dans le noir, les éclipses, les soleils qui font des sourires, la mauvaise humeur des ménagères, les nuits qui s'énervent, l'insomnie qui guette et gratte, le désir qui monte qui monte, le sang rouge, la nuit noire, les jours blancs, les petits matins bleus, le reflet roux doré sur la méditerranée, les pêcheurs en confiance, la tempête qui surprend, la fatigue, les nerfs et le thème astral. La lune en bélier, le gémeaux dans la lune, la lune est là, le soleil l'attend, on est tous mal lunés, allumés, dénudés, irrités, amoureux, bouillants, bouillants.

Non, je ne suis pas au clair de la lune, parce qu'elle fait ce qu'elle veut, c'est clair, et moi toi lui et elle, on n'est rien que des petits pions qui changeons de maison. A quelle heure es-tu née ? à quelle heure est la pleine mer ? à quelle heure on se retrouve, là-haut, au milieu des tuyaux, des toits, des branches, du vent ? la ville scintille sous les nuages, plate et il pleut. Les astres sont cachés, mais ils sont là dans ton ventre, dans mes oreilles et résonnent, je te regarde, tout le temps lune je t'ai à l'oeil, tu m'as à l'oeil, dans ton grand projecteur invisible souvent, et moi sur mes pauvres planches je fais des pas je tourne en rond, dans le grésillement du bois, au milieu des autres et de son gargouillis, c'est elle dans les estomacs, dans les intestins, lunatique et sournoise.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne Le Sonneur 11/01/2011 19:16


La lune et son ascendance ! Merci pour votre regard porté sur cet astre. Anne


L'Oeil qui court 10/01/2011 23:47


Un joli fatras de tout et de pas n'importe quoi, hétéroclite à souhait, poétique en diable.
Mais au fait, après l'avoir invoquée à tout vent, on pourrait aller y vivre dans la lune, non ?


brigitte giraud 10/01/2011 22:37


La lune serait une emboreuse, oui, oui, tu as raison, elle nous élastime tout le temps, et le bruitoxincteur n'en a jamais fini avec elle, oui, oui... et on a beau se faire rajeunifier, t'as qu'à
croire ! elle n'en fait rien qu'à sa tête !


Mireille 10/01/2011 22:31


Quelle plume ! J'ai beaucoup aimé même si la lune est mon amie de toujours, rêveries accordées et humeurs fluctuantes.


Tricôtine 10/01/2011 19:50


Bonsoir Zineb ... oui elle nous en fait voir de toutes les couleurs la lune extérieure , j'aime ta description qui se termine en gargouillis dans les estomacs , un croissant de lune ferait
peut-être l'affaire et taire ces bruits ? beau défi sous ton éclairage !! :0)


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche