Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 13:17

.... Ou ce qu'on lui fait dire.

 

... que l'homme préfère le coq au vin, la femme les confitures, par exemple, du moins c'est sur ce chapitre que s'ouvre le livre de Patrick Avrane, La Gourmandise, sous-titré Freud aux fourneaux.

Pourquoi ? Mais enfin, c'est évident !


Le coq, mâle vaincu, c'est "le triomphe de la culture". Le feu, c'est cet élément maîtrisé par l'homme, qu'à l'état primaire il éteignait en urinant dessus. Ce mets représente donc la victoire de l'homme non seulement sur la nature, mais en outre dans la compétition homosexuelle.

Les confitures, ce sont "la récolte tranquille des fleurs fécondées", ces fruits cueillis et transportés avec amour dans un panier, cet objet étant le symbole évident du pubis, fourni par la nature elle-même avec ses fils tressés, tissés.


Enfin vous n'aviez pas pensé à cela ???? Pardi, moi non plus... et je crois que je vais m'empresser de l'oublier. Sans quoi je ne pourrai plus déambuler un jour de marché, mon panier en osier sous le bras, sans avoir l'impression d'avoir oublié de m'habiller...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

brigitte giraud 08/04/2010 20:08


Les confitures etla vanille. Paraît que la vanille est une senteur qui excite les phéromones et les hormones féminines, épanouies soudain en une pluie de fleurs blanches prêtes à être cueillies...


Présentation

  • : Du mobilhome
  • Du mobilhome
  • : Une maison mobile pour des mots de moi, de vous, qui ferez trois p'tits tours et vous en irez, après avoir mis trois p'tits mots si vous en avez envie
  • Contact

S'inscrire à la newsletter pour être averti quand un nouveau post est posté !

Recherche